Photocopieurs : quelle technologie choisir ?

Photocopieurs

Au moment de choisir une imprimante, vous devez tout d’abord faire le choix de sa technologie. Analogique ou numérique ? Trouver la machine idéale implique aussi de faire un comparatif en tenant compte de plusieurs critères comme les fonctions du copieur, ses caractéristiques techniques et bien d’autres encore.

Les différents types de copieurs existant sur le marché

Le photocopieur se décline en plusieurs types d’appareils comme vous le découvrirez sur le site materiel-informatique.fr. Chaque modèle intègre des fonctions qu’il est important de considérer avant l’achat. Tout dépend de l’usage que vous comptez faire de cet équipement bureautique. Parmi les différents modèles de photocopieuse, on distingue :

  • Les machines basiques qui sont de simples photocopieurs destinés à l’impression noir et blanc ou l’impression couleur. Elles assurent une seule fonction : la copie de documents, rien d’autre.
  • Le duplicopieur qui est un appareil plus performant que le photocopieur basique d’entrée de gamme. Il se situe entre le photocopieur et l’imprimante et permet d’obtenir des impressions massives de documents originaux en un ou plusieurs exemplaires. Grâce à cet appareil, vous réalisez des copies à faible coût. Selon le type de duplicopieur, vous disposerez d’autres fonctions techniques comme la multifonction avec scanner notamment.
  • Le photocopieur de grand volume très prisé des professionnels de la reprographie. Ce type de machine permet de reproduire en un temps record et en de nombreux exemplaires une grande quantité de documents.
  • Le photocopieur multifonction. Ce modèle de machine polyvalente centralise un grand nombre de tâches bureautique et regroupe à ce titre plusieurs fonctions. Il peut jouer le rôle d’imprimante, de scanner, de fax, et bien entendu de copieur. Le photocopieur multifonction est un équipement numérique qui utilise obligatoirement le réseau informatique pour produire des impressions noir et blanc et/ou couleur.

Le photocopieur analogique : une technologie basique

Une photocopieuse analogique résulte de la première technologie de reproduction de documents, née dans les années 30 mais apparue véritablement avec les photocopieurs dans les années 70. Cet équipement bureautique s’appuie sur la technique de la xérographie (écriture sèche) appelée aussi électrophotographie. Ce procédé consiste à projeter sur un tambour l’image à photocopier éclairée par une lumière très intense. Sur le tambour, les parties du document original sont recouvertes d’encre chargé négativement. En même temps, la photocopie reçoit une copie chargée en électricité statique et entre en contact avec le tambour en attirant les particules d’encre qui représentent l’image même du document. La feuille passe ensuite par deux rouleaux chauffants afin de finaliser l’impression. Ce type d’appareil comprend quelques caractéristiques de base telles que :

  • Des commandes d’impression
  • Un ou plusieurs bacs à papier de divers formats en fonction du type d’appareil
  • Un chargeur de documents
  • Des consommables : du toner en noir et blanc ou en couleur
  • Les modèles haut de gamme disposent de fonctionnalités telles que la copie recto/verso, le tri des documents, la reliure ou l’agrafage.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la technologie analogique pour un photocopieur ?

Les avantages du photocopieur analogique : idéal pour un usage basique

Le principal atout de la technologie analogique réside dans sa facilité d’utilisation. Vous pouvez vous-même installer et entretenir ce type d’appareil sans recourir à l’assistance d’un technicien spécialisé. Le coût d’achat d’un photocopieur analogique est beaucoup moins élevé que celui d’un photocopieur numérique. Comptez un prix entre 25 à 35 % moins cher pour le premier. On trouve des modèles monochromes à partir de 200 euros. Les appareils les plus évolués sont prévus pour reproduire un volume important de documents et gérer la copie couleur. Le prix de ces appareils s’élève jusqu’à 450 euros et plus. La différence de prix entre deux modèles s’explique par des fonctionnalités plus avancées. Le coût moindre vaut aussi pour les consommables et la maintenance. Les cartouches de toner sont facilement disponibles pour moins de 30 euros. Ce qu’il faut retenir : Un photocopieur analogique est un investissement intéressant mais qui reste à réserver pour un usage domestique, personnel ou pour équiper une toute petite entreprise.

Les inconvénients du photocopieur analogique : une technologie assez limitée

Contrairement au modèle en version numérique capable de regrouper plusieurs fonctions (copie, impression, numérisation et fax), le modèle analogique ne prend en charge que les photocopies. Il ne peut pas être connecté par Wifi ou par Internet. De même vous ne pourrez pas effectuer de commandes à distance.

Le photocopieur numérique : une technologie beaucoup plus récente

Le photocopieur numérique présente quelques similitudes de fonctionnement par rapport au copieur analogique. La différence se trouve dans l’action de la poudre de toner retenue sur le cylindre (tambour) grâce à une lumière laser et non une charge électrique. Ce type d’appareil comprend beaucoup plus de caractéristiques de base que le précédent. Parmi elles on citera :

  • Une interface tactile
  • Une mise en réseau pour un pilotage depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette
  • Une mise en réseau sans fil pour imprimer à distance (mode Wifi ou Bluetooth)
  • Le stockage des documents au moyen d’un logiciel de gestion électronique des documents(GED)
  • La configuration des paramètres d’accès

Quels sont les avantages et les inconvénients de la technologie numérique pour un photocopieur ?

Les avantages du photocopieur numérique : idéal pour un usage professionnel

L’atout majeur d’un copieur numérique réside dans la possibilité de disposer de plusieurs fonctions. Ces machines appelées aussi imprimantes multifonctions sont capables d’imprimer des documents, de les numériser et de faxer. Elles permettent aussi de programmer les impressions et de offrent toutes les possibilités induites par la mise en réseau. La technologie numérique autorise également ce que l’on appelle la  » collation  » automatique. Il s’agit de la reproduction différée d’après la mémorisation d’une image. En clair, si vous avez besoin de reproduire 50 copies d’un document de 20 pages, le photocopieur numérique n’aura besoin de scanner qu’une seule fois les 20 pages du document. Avec un photocopieur analogique, vous devrez scanner chacune des 20 pages, 50 fois ! Le copieur numérique se révèle donc beaucoup plus rapide et plus pratique à l’usage que le copieur analogique. Les impressions sont aussi beaucoup plus rapides. Avec un photocopieur de haut volume vous pouvez reproduire massivement des rapports, brochures, notes etc…) avec une cadence pouvant atteindre 135 pages par minute et 90 pages en recto-verso. Avec un photocopieur analogique, vous n’obtiendrez pas plus de 5 ou 6 copies. Un copieur numérique offre aussi une meilleure qualité d’impression sous réserve d’une bonne qualité et quantité de toner. Lorsque le consommable vient à manquer, les couleurs sont généralement impactées. Le copieur numérique est par ailleurs un équipement très silencieux.

Les inconvénients du photocopieur numérique : un investissement conséquent

Le prix d’un photocopieur numérique est sensiblement plus élevé que celui des photocopieurs analogiques. Ceci est aussi vrai pour les consommables dont il a besoin pour fonctionner. Vous trouverez des équipements numériques à partir de 400 euros. Les prix montent rapidement jusqu’à 1 500 euros pour des modèles multifonctions connectés. Pour investir dans un modèle haut de gamme et profiter de plusieurs formats de copies, de l’impression en couleur etc. il faut prévoir un budget de plusieurs milliers d’euros. Il faut également souligner que l’entretien et la maintenance coûtent aussi et peuvent faire l’objet d’un contrat spécifique lors de l’achat ou de la location de la machine. En raison des nombreuses fonctionnalités qu’il propose, le photocopieur numérique prend beaucoup de place.

Ce qu’il faut retenir

Généralement à pointe des dernières technologies, le photocopieur numérique propose plus de fonctionnalités. Avec cette machine vous procèderez à de la numérisation de documents, de la commande à distance etc. En revanche il coûte plus cher que son homologue analogique. Pour toutes ces raisons et eut égard au volume qu’il occupe, ce type d’outil bureautique est réservé généralement à un usage intensif et professionnel. Pour obtenir un travail qualitatif et gagner en temps et en productivité, certains points sont à considérer avant l’achat d’un modèle, parmi les nombreux disponibles sur le marché :

  • La vitesse d’impression et de numérisation. Une vitesse plus élevée sur ces deux points vous apportera un gain de temps et un meilleur confort de travail.
  • La résolution. Cette donnée est un critère essentiel pour produire un travail soigné. Optez pour une résolution élevée ou au moins égale à 300 dpi pour un document texte et 1200 x 2400 dpi pour une photo couleur au format 10 cm x 15 cm.


3 astuces pour utiliser au mieux votre logiciel de caisse iPad
Comment bien choisir son pc gamer msi